full-logo
Besoin d’aide?
Contactez-nous pour parler de vos défis en matière d'étiquetage
Parlons!

Recherche

    Comme l’impression à la demande peut-elle faciliter les principes de production lean ?

    Comme l’impression à la demande peut-elle faciliter les principes de production lean ?

    Imprimante d’étiquettes, Courroies en caoutchouc | 19 juin 2019

    Posted by Lee Fernie

    Comme l’impression à la demande peut-elle faciliter les principes de production lean ?

    Les principes de production lean consistent à passer au crible les processus et workflows existants dans l’optique de créer un maximum de plus-value et de réduire le gaspillage. Il existe un nombre incalculable de tactiques et de possibilités d’économies importantes dans n'importe quel processus de production. Mais une question se pose : par où commencer ? Dans le contexte de la production industrielle de caoutchouc et de courroies, le marquage et l’habillage des produits représentent un processus très concret sur lequel il vaut la peine de se pencher. S'ils semblent clairs et simples, ils peuvent être synonymes d’économies et d’améliorations majeures. 

    La plupart des fabricants de courroies ou de tuyaux en caoutchouc disposent de processus internes faisant appel à des films préimprimés et à l’impression à la demande pour marquer et présenter leur image de marque sur leurs produits. Si cette stratégie de double marquage est nécessaire si l’identification et la présentation de la marque nécessitent plus de deux couleurs, il vaut la peine d’analyser ses processus d’impression à la demande, puisqu’ils sont susceptibles de révéler une sous-utilisation des équipements et un potentiel d'optimisation.

    Dans ce billet, nous allons expliquer comment faire passer vos efforts d’amélioration continue au niveau supérieur en optimisant votre stratégie d'impression à la demande pour le marquage de vos produits en caoutchouc en éliminant certaines des sources de gaspillage les plus courantes dans le domaine de la production.

    Source de gaspillage courante n° 1 : les stocks

    Si en tant que fabricant, vous utilisez une double stratégie pour l’identification de vos produits et pour la présentation de votre marque, il est peut-être temps de vous demander si c’est encore nécessaire. Par exemple, si la présentation de votre marque peut se faire avec une seule couleur, accompagnée de marquages blancs pour les données variables, vous pourriez faire appel à une stratégie d’impression à la demande en un passage avec un ruban bicolore et ainsi réduire, voire éliminer vos stocks de produits préimprimés. Lorsqu’il faut prévoir ses besoins pour stocker divers films et rubans, on peut avoir tendance à acheter trop ou trop peu, à gaspiller, à faire des erreurs et à sous-utiliser l’espace. Demandez-vous si vous pourriez passer à une stratégie d'impression à la demande pour l’une de vos marques pour gagner en flexibilité et réduire vos stocks. 

    De plus, demandez-vous si votre station d'impression peut être répartie sur différentes unités pour cesser d’avoir à stocker d'importantes quantités d’unité de gestion de stock. En imprimant uniquement ce dont vous avez besoin quand vous en avez besoin, vous réduisez grandement vos stocks, mais aussi les transports de fournitures au sein même de votre entreprise. Autre avantage : cette stratégie demande moins de main-d'œuvre et vous pouvez réaffecter vos collaborateurs à des tâches plus créatrices de valeur.

    Source de gaspillage courante n° 2 : des mouvements et temps d’attente superflus

    À moins que vous n’ayez déjà décentralisé votre processus d’impression à la demande, des mouvements et temps d’attente superflus entraînent forcément du gaspillage. Périodes d'inactivité, délais dus à la préparation des commandes, trajets pour aller chercher des pièces dans l’entrepôt : vos collaborateurs sont susceptibles de perdre beaucoup de temps entre deux tâches, ce qui peut considérablement peser sur les rendements. En cas d’erreurs ou de livraison de la mauvaise pièce, il se peut que la production doive être arrêtée, ce qui entraîne des périodes d'inactivité supplémentaires pour des contrôles qualité ou le réglage des machines. Si l'on y ajoute le temps nécessaire pour les changements de fournitures correspondant à différentes couleurs ou marques, les pertes de temps se multiplient. 

    Si votre personnel n’a pas besoin en permanence d’aller chercher des pièces dans l’entrepôt et que tout est stocké avec le nécessaire pour simplifier l’impression sur place et le passage d'une tâche à une autre sur le même poste de travail, le processus est plus linéaire et moins inutilement chronophage. La flexibilité d’imprimer différentes couleurs ou marques à partir du même poste sans avoir à faire de détour par un entrepôt ou à attendre que les pièces soient mises à disposition représente un gain de temps et permet d’optimiser les rendements. 

    De plus, en utilisant une station d'impression à transfert thermique conçue sur mesure comme les appareils TransMark par Computype, vous gagnez encore plus de temps grâce à des périodes d'inactivité réduites. Parce qu’ils sont conçus et optimisés pour garantir une excellente impression des films dans des environnements souvent sales et poussiéreux, ils ont un rendement constant et plus élevé. Enfin, grâce à des contrats de service pour l’entretien de votre imprimante, vous réduisez les périodes d'inactivité imprévues dues à l’usure.

    Source de gaspillage courante n° 3 : les défauts et le rebut

    Vous avez l’impression que toutes ces sources de gaspillage sont liées entre elles ? Eh bien, c’est parce que c’est le cas ! Si vous stockez des films préimprimés dont la date de péremption est dépassée ou que ceux-ci sont livrés par erreur au mauvais poste de travail, il peut y avoir des erreurs et la présentation de la marque sur les produits sera incorrecte. Et même si vous utilisez déjà des imprimantes à transfert thermique pour produire des films à la demande, il peut y avoir des défauts et du rebut si l’utilisateur n’a pas été formé correctement ou que l’imprimante est mal configurée (nous reviendrons sur ce point). Si votre site connaît des problèmes de rebut ou de gaspillage à cause de l’impression de votre image de marque, vous avez un net potentiel d’amélioration.

    Les imprimantes conçues correctement et positionnées stratégiquement dans le processus de production, vous apportent davantage de contrôle et réduisent donc les risques d’erreurs. Plus un workflow sera simple et économe en ressources, plus il sera facile de réduire les erreurs.

    Source de gaspillage courante n° 4 : le traitement superflu

    transmark film shadow 2La complexité de la mise en œuvre d’une présentation en couleur dépend de votre stratégie actuelle. Tout récemment, nous avons eu affaire à un site qui traitait deux fois ses produits en caoutchouc pour pouvoir utiliser plusieurs couleurs. Résultat : un temps de traitement deux fois plus long et plus de 4 500 € de frais de ruban de masquage. Du point de vue de la production lean, cette histoire mériterait une étude de cas sur les arguments et les méthodes pour évaluer les processus existants.

    Dans l’exemple ci-dessous, un ruban bicolore a été conçu pour éliminer le traitement superflu. Le logo bicolore de la marque pouvait ainsi être imprimé sur le produit en un seul passage au niveau de la station d'impression. 

    Comme évoqué, un surplus de travail de traitement a tendance à entraîner un gaspillage. Les temps d’attente et les stocks superflus ainsi que les produits mis au rebut suite à une erreur prolongent le temps de traitement, ce qui pèse sur la productivité du site dans son ensemble. 

    Source de gaspillage courante n° 5 : des évènements ou frais imprévus

    Dans le monde de la production, la liste des frais que peuvent entraîner les évènements imprévus est sans fin. Si aucune stratégie de production lean ne pourra éliminer les aléas du quotidien, le but est néanmoins de réduire le risque autant que possible ou au moins de faire en sorte que vos équipes sachent d’où peuvent venir les problèmes. 

    Si vous utilisez une imprimante à transfert thermique standard pour imprimer autant de films que possible, félicitations ! Vous optimisez la flexibilité et la fonctionnalité de votre site. Mais gardons les pieds sur terre : toutes les imprimantes à transfert thermique ne sont pas forcément conçues pour les environnements comme le vôtre. Par exemple, les barrettes thermiques peuvent s’user rapidement sous l’effet des particules de poussière ou une température mal réglée peut entraîner des résultats inégaux ou illisibles. 

    La solution ? Collaborer avec un prestataire capable de vous offrir davantage de flexibilité ET de contrôle en matière d’impression à la demande. 

    En installant des stations d'impression à transfert thermique conçues spécialement pour les postes de travail en question, vous réduisez grandement le risque de périodes d'inactivité imprévues. Les imprimantes proposées par Computype, par exemple, sont conçues spécialement pour réduire les erreurs d’utilisation et les opérations de maintenance imprévues dans les environnements de production industriels. Les imprimantes ne fonctionnent pas si le capot est ouvert afin de préserver les barrettes thermiques de la poussière et un système de verrouillage de la pression des barrettes thermiques veille à ce que les réglages ne soient pas modifiés par erreur. Enfin, le service après-vente permet de réduire grandement les évènements et frais imprévus – là aussi une source d’économies importantes. Grâce à des opérations de maintenance régulières, tout problème imminent peut être résolu avant qu’il n’entraîne des périodes d'inactivité ou des frais d'intervention importants et imprévus pour votre site.

     

    Alors que le secteur gagne en compétitivité et progresse vers l’Industrie 4.0, les processus de production rationalisés et intelligents gagnent en importance. En réévaluant votre stratégie d’impression de votre marque et en discutant des optimisations de processus possibles avec votre prestataire, vous faites un excellent premier pas vers plus d’efficacité et moins de coûts. Pour vous démarquer de la concurrence, vous devez proposer des produits ayant une apparence et des performances homogènes sur lesquelles vos clients peuvent compter. Parce que nous sommes nous-mêmes exigeants en matière de production lean, nous sommes convaincus que la qualité commence dès la production.

    Pour en savoir plus sur la solution d’impression à la demande de Computype pour courroies et tuyaux en caoutchouc, consultez notre page TransMark. Vous pouvez également parler directement à notre équipe de la distribution de vos difficultés en matière d’identification de vos produits ou d'image de marque en cliquant ici.

    New Call-to-action

    Rejoignez la discussion

    0 Commentaires

    Lee Fernie

    Lee Fernie est le spécialiste des solutions TransMark de Computype. Basé sur notre site en Grande-Bretagne, Lee collabore étroitement avec différents fabricants de courroies pour les aider à rationaliser leurs processus de production. Il passe une partie de son temps chez nos clients sur le terrain, et l’autre sur notre site à mettre au point des solutions sur mesure. Partout en Europe, on fait confiance à Lee pour assurer le bon fonctionnement des imprimantes à transfert thermique dans les sites de production de courroies en caoutchouc.

    Partenaires de confiance
    EPSON
    ZEBRA
    NiceLabel
    cab

    Computype

     

    © Computype 2020 Tous les droits sont réservés.
    S’il vous plaît voir notre Politique de confidentialité, Utilisation des cookies, Conditions générales
    Sitemap