<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=56757&amp;fmt=gif">

L'externalisation de l'étiquetage des prélèvements permet-elle aux laboratoires d’optimiser leurs coûts et de gagner en efficacité ?

Diagnostiques et découverte, Planification du processus | 6 mars 2017

Posted by David Richmond

Comment l'externalisation de l'étiquetage des prélèvements optimise les coûts de laboratoire et l'efficacité

4 raisons pour lesquelles l’étiquetage manuel ralentit peut-être vos processus

Léquipe des experts de létiquetage de Computype collabore avec des laboratoires du monde entier. De nos jours, on attend en permanence deux quils soient plus rapides dans leurs recherches et se travaillent avec moins de ressources et de budget. Le monde de la recherche et celui du diagnostic ont souvent un problème commun, à savoir que les chercheurs nont pas toujours les outils ou le temps nécessaires pour effectuer les tâches apparemment critiques, telles que létiquetage précis des contenants. 

Bien souvent, les chercheurs sont trop accaparés par dautres tâches pour étiqueter à la main les prélèvements. Cependant, il nest pas toujours possible, soit pour des raisons de budget ou déchelle, d'investir dans un système d’étiquetage automatiséUne question se pose alors : comment réduire les coûts du laboratoire et gagner en efficacité sans devoir employer davantage de personnel ou augmenter les dépenses en capital ?

Beaucoup de laboratoires ne le savent pas, mais il existe des solutions d’externalisation des codes-barres pour laboratoires. En collaborant avec le bon prestataire de solutions d'étiquetage, votre site pourra optimiser ses rendements et assurer un placement toujours précis des étiquettes tout en maîtrisant les coûts. Dans ce billet, nous présentons les quatre manières dont vous pourriez réduire vos coûts et gagner en efficacité en sous-traitant vos procédures détiquetage. 

1. Un personnel qualifié

Dans les petits laboratoires au format start-up commes dans les grands groupes de diagnostic, il nest pas rare que le personnel de recherche soit également responsable dautres tâches moins critiques, telles que l. Ces tâches sont évidemment essentielles pour garantir un haut niveau de précision et le bon déroulement de la chaîne de contrôle. Cependant, elles empêchent votre équipe de se consacrer à 100 % à sa mission de recherche.

Confier des tâches détiquetage à un collaborateur titulaire dun doctorat ne serait-ce quune heure par semaine représente un manque à gagner phénoménal si vous extrapolez vos calculs sur un mois, une année ou cinq ans. En fonction de vos processus, les activités en lien avec létiquetage ou le tarage sont inévitables, mais la question qui se pose est alors la suivante : y aurait-il un meilleur moyen de le faire ? 

L des tâches afférant à létiquetage des contenants permet aux chercheurs de consacrer davantage de temps aux tâches productives et qualifiées auxquelles ils ont été formés. Pensez donc aux projets de recherche supplémentaires qui ou à la réduction du temps de lancement qui deviendraient possibles si vos professionnels nétaient plus distraits par ces tâches secondaires ! Il est en outre probable que vous verrez la satisfaction des collaborateurs augmenter si létiquetage disparaît de la section « autres tâches confiées par le supérieur » de leur descriptif de poste.

2. Rendement

Pour le dire simplement, létiquetage manuel réduit la vitesse de rendement en termes du nombre de contenants pouvant être étiquetés dans une période donnée et en termes de performances des systèmes automatisés en aval. 

Même les plus rapides ne peuvent pas appliquer plus de 10 étiquettes sur des tubes à essai par minute. Si le collaborateur en question doit porter des gants, les performances baissent dramatiquement. Une seule erreur détiquetage (mauvaise étiquette sur un tube à essai) et vous devez soit essayer de réétiqueter lobjet ou jeter lensemble du contenant. Un problème subsiste : létiquetage manuel nest jamais « standard ». Question rendement et placement, il est difficile de prévoir exactement combien de temps un projet détiquetage va durer. 

D'un point de vue plus global, il peut être stressant de faire étiqueter le matériel à la main si vos processus comportent un système automatisé en aval qui scanne automatiquement les codes-barres. Il suffit dun code-barres mal placé pour que la lecture échoue et que lensemble du processus sarrête. En sous-traitant votre processus détiquetage, vous éliminez quasiment tout risque de code-barres illisible et avez la garantie que vos contenants à code-barres s'intègreront efficacement dans vos processus automatisés. 

3. Le stockage et lespace 

Le manque de place est un problème récurrent dans les laboratoires du monde entier. Il peut être difficile, notamment pour les laboratoires connaissant une expansion rapide, de rester organisé lorsqu'on opère dans un environnement encombré ou chaotique. Il nest pas toujours possible de résilier son bail ou de changer de site pour avoir plus de place. Cependant, vous pouvez résoudre solutionner votre problème à court terme en réduisant vos stocks et en adoptant la méthodologie Lean. 

Cest qu'il ne vous faut pas seulement de lespace pour stocker votre matériel de laboratoire, vos rouleaux détiquettes et, éventuellement, les technologies dimpression nécessaires pour imprimer les étiquettes : il vous faut aussi de lespace pour létiquetage en lui-même. Généralement, ce processus est effectué soit sur une table réservée à cet usage dans un espace commun, soit à un poste de travail donné. Dans les deux cas, lespace est précieux. Il convient donc de bien réfléchir à la manière dont vous utilisez vos surfaces de travail et vos lieux de stockage des fournitures.

Si vous envisagez dexternaliser cette tâche, lespace réservé aux étiquettes elles-mêmes nest pas le seul point à prendre en compte. Un fournisseur compétent pourra vous fournir le matériel de laboratoire dont vous avez besoin, y appliquer un code-barres, emballer le produit fini selon vos exigences et lexpédier à ladresse souhaitée. Ainsi, les laboratoires ne stockent que ce dont ils ont besoin à court terme, et ce, sous forme de produit fini et non de composantes. 

4. Ladministratif 

En réduisant et en rationalisant le nombre de fournisseurs avec lesquels vous travaillez, vous êtes quasiment sûr de réduire vos coûts, daugmenter votre pouvoir dachat et de réduire vos tâches administratives. Une étiquette à code-barres ne sert à rien sans le contenant pour lequel elle a été conçue. De même, le matériel de laboratoire en verre ne sert à rien si vous navez aucun moyen deffectuer son suivi. Une solution : acheter votre matériel et vos fournitures auprès de partenaires fournisssant des solutions complètes plutôt que de simples produits. De plus, vous pouvez faire beaucoup déconomies dargent et de temps en évaluant votre utilisation des fournitures de laboratoire les plus fréquentes et en analysant comment, quand et auprès de qui elles doivent être achetées.

 

Si vous envisagez de modifier létiquetage de votre matériel de laboratoire, nous espérons que ce billet de blog vous aura aidé à comprendre comment vous pourriez gagner en efficacité et réduire vos coûts en faisant appel à une stratégie dexternalisation. L'externalisation demande de trouver un certain équilibre. Sil sagit certes dune méthode pratique pour rationaliser vos processus et gagner en précision, la sous-traitance implique de confier une partie du contrôle sur les processus détiquetage à un prestataire externe. De plus, lexternalisation nest une solution viable que si vos étiquettes ne nécessitent pas limpression dinformations à la demande. 

Votre partenaire devra toujours pouvoir faire face aux volumes exigés, vous proposer des technologies et des équipements adéquats tout en étant flexible pour vous offrir une solution cohérente apportant une plus-value à vos processus. Ainsi, en choisissant un partenaire adapté, vous donnez à votre laboratoire les meilleures chances d'optimiser ses coûts et de gagner en efficacité.

Vous nêtes toujours pas sûr que lexternalisation est vraiment la solution idéale pour votre laboratoire ? Consultez notre billet Les codes-barres sur vos fioles et tubes à essai : les bonnes pratiques pour votre laboratoire

Vous êtes prêts à découvrir comment vos solutions d'étiquetage et vos processus internes peuvent parfaitement interagir pour optimiser votre efficacité ?

Contactez-nous >

David Richmond

David Richmond est l'un des directeurs des ventes régionaux de Computype. Basé en Caroline-du-Sud, il propose des solutions d'étiquetage aux acteurs du secteur de la santé depuis près de 15 ans. Il collabore étroitement avec les fabricants de matériel de laboratoire et les utilisateurs finaux du secteur de la biopharmacie, du diagnostique et des sciences du vivant.

Partenaires de confiance
EPSON
ZEBRA
NiceLabel
cab

Computype

 

© Computype 2019 Tous les droits sont réservés.
S’il vous plaît voir notre Politique de confidentialité, Utilisation des cookies, Conditions générales
Sitemap