full-logo
Besoin d’aide?
Contactez-nous pour parler de vos défis en matière d'étiquetage
Parlons!

Recherche

    Tout ce que vous devez savoir sur l’étiquetage des plaques microtitres, 4e partie : les points à prendre en compte avant de mettre en œuvre une nouvelle stratégie de codes-barres

    Tout ce que vous devez savoir sur l’étiquetage des plaques microtitres, 4e partie : les points à prendre en compte avant de mettre en œuvre une nouvelle stratégie de codes-barres

    Recherche et diagnostic, Marquage du materiel de laboratoire, Automatisation du materiel de laboratoire, Tarif et planification | 30 octobre 2019

    Posted by Dave Harris

    Tout ce que vous devez savoir sur l’étiquetage des plaques microtitres, 4e partie : les points à prendre en compte avant de mettre en œuvre une nouvelle stratégie de codes-barres

    C’est un fait : vous pourriez sans doute prendre votre téléphone et commander le premier étiqueteur de plaque que vous trouverez sur Internet. C’est cependant fortement déconseillé... Pour choisir la bonne méthode d’étiquetage pour votre laboratoire, vous devez auparavant vous pencher sur un certain nombre de points.

    Nous avons déjà abordé la question des étiquettes pour plaques microtitres, des possibilités en termes d’application, des fonctionnalités et avantages de chacune d’entre elles et des environnements auxquels elles sont le mieux adaptées. Il est temps à présent de réfléchir à votre stratégie !

    Si vous avez manqué l’un des derniers billets de cette série, retrouvez-les ici :

    Tout ce que vous devez savoir sur l’étiquetage des plaques microtitres, 1re partie : les étiquettes pour plaques microtitres

    Tout ce que vous devez savoir sur l’étiquetage des plaques microtitres, 2e partie : les systèmes automatisés d’étiquetage des plaques microtitres

    Tout ce que vous devez savoir sur l’étiquetage des plaques microtitres, 3e partie : les plaques microtitres préétiquetées avec un code-barres

    Nous vous présentons huit étapes que nous recommandons à nos clients de suivre pour être sûrs de choisir la bonne méthode d’étiquetage des plaques microtitres. Si vous envisagez de changer de stratégie, prenez une longueur d’avance en vous penchant sur les points suivants :

    1. Analysez vos processus actuels

    Le choix de votre méthode d’étiquetage dépendra grandement de vos processus actuels et de vos objectifs et de vos projets.

    • étiquettes pour plaques microtitresCombien de côtés de la plaque avez-vous besoin d’étiqueter ?
    • Combien de plaques devez-vous étiqueter au quotidien ?
    • Avez-vous besoin d’imprimer des informations variables à la demande ?
    • Votre étiqueteur devra-t-il s'intégrer dans des processus automatisés externes ?
    • Vos plaques seront-elles exposées à des conditions extrêmes ?

    Si vous traitez moins de 15 plaques par jour nécessitant des informations variables et que celles-ci ne passent pas par des systèmes automatisés par la suite, l’étiquetage manuel est et reste éventuellement la bonne solution.

    Si vous avez de l’espace, que vous avez besoin d'imprimer des informations variables et que vous utilisez des systèmes automatisés en aval, il se peut en revanche que l’automatisation soit la solution qu'il vous faut.

    Si vous n’avez pas de place, que vous n’avez pas besoin d'imprimer des informations variables ou en temps réel, mais que vous avez néanmoins besoin d'un code-barres, consultez notre service de fourniture de matériel de laboratoire préétiqueté avec un code-barres.

    2. Définissez vos attentes

    Une fois que vous avez examiné vos processus et vos besoins, il vous faudra définir vos attentes afin que vous sachiez quelles sont les fonctionnalités que vous recherchez.

    Dressez une liste des fonctionnalités dont vous avez besoin. Décidez lesquelles sont nécessaires et lesquelles sont souhaitables, mais pas forcément indispensables. Cette liste vous guidera tout au long de votre processus d’achat en mettant l’accent sur vos besoins plutôt que sur vos envies pour veiller à ce que ces besoins soient satisfaits.

    3. Trouvez de l’espace

    La plupart des étiqueteurs de plaques microtitres automatisés ont la même taille, à savoir entre 13” x 18” et 16” x 19”. Ils sont donc assez compacts. Cependant, si vous avez l’intention d'y ajouter des équipements automatisés supplémentaires, il vous faudra davantage d’espace.

    Si vous n’avez pas de plan de travail libre et que vous ne pouvez plus faire appel à l’étiquetage manuel, il se peut qu’un service de fourniture de matériel de laboratoire préétiqueté soit la solution optimale.

    Le matériel de laboratoire préétiqueté pourrait même vous faire gagner de l’espace, puisque votre espace de stockage des étiquettes et du matériel de laboratoire pourra servir à accueillir votre matériel préétiqueté. Si des pièces entières sont consacrées à l’étiquetage, il deviendra possible d’utiliser ces locaux pour des tâches plus créatrices de valeur ajoutée.

    4. Réaffectez votre personnel

    L’automatisation et le matériel de laboratoire préétiqueté sont une grande source d’efficacité en matière d’étiquetage. Alors préparez-vous : l’étiquetage exigera moins de temps et de collaborateurs. Demandez-vous quels sont les autres domaines de votre laboratoire qui pourraient gagner en efficacité, mais où l’automatisation ou l’externalisation ne sont pas possibles. Pourriez-vous y dépêcher le personnel en question ?

    Réaffecter des collaborateurs peut grandement vous aider à obtenir un retour sur investissement plus rapide en vous faisant gagner en efficacité dans plusieurs domaines.

    5. Établissez votre budget

    À présent que vous avez choisi votre méthode, que vous avez réfléchi au redéploiement de votre personnel et que vous avez une meilleure idée des fonctionnalités dont vous avez besoin, il est temps d’établir votre budget.

    Essayez de rester flexibles, puisque le prix sera susceptible de changer en fonction de vos besoins et des personnalisations nécessaires une fois que vous aurez commencé à faire vos recherches et à parler aux fournisseurs.

    La première étape pour créer votre budget consiste à prendre en compte ce que vous dépensez déjà à l’heure actuelle.

    • Que dépensez-vous pour vos consommables tous les mois ? Prenez en compte les étiquettes, l’encre, les rubans, etc.
    • Combien de vos collaborateurs sont affectés à l’étiquetage ?
    • Combien d’heures consacrent-ils à l’étiquetage toutes les semaines ?
    • Combien sont-ils payés par heure pour effectuer ces tâches ?

    Faites vos calculs pour savoir combien vous dépensez actuellement chaque mois pour l’étiquetage. Une fois que vous aurez un chiffre, vous aurez un point de comparaison pour vos recherches et votre retour sur investissement.

    Pour le calcul du retour sur investissement, il ne suffira pas de comparer le prix des équipements automatisés à vos dépenses mensuelles actuelles en matière d’étiquetage et de calculer combien le nombre de mois nécessaire pour compenser cette dépense. Certains coûts additionnels viennent en effet s’ajouter à l'investissement en capital :

    • Coût des consommables
    • Coût des opérations de maintenance
    • Main-d'œuvre
    • Espace nécessaire
    • Coûts dus aux erreurs ou gaspillage actuels
    • Coûts administratifs et d’achat

    6. Faites vos recherches

    Examinez diverses possibilités et dressez une liste des solutions répondant le mieux à vos besoins. Comparez ensuite chaque modèle ou contrat de service après-vente à votre stratégie idéale et essayez de réduire la liste aux un ou deux appareils répondant le mieux à vos attentes. Vous trouverez une liste des fournisseurs d’étiquettes pour plaques microtitres dans la 2e partie de notre série ainsi qu'une liste des fournisseurs de matériel de laboratoire préétiqueté dans la 3e partie

    7. Contactez les fournisseurs

    Maintenant que vous avez affiné votre choix, contactez les fournisseurs en question. Si vous avez besoin de toute modification ou de toute fonctionnalité supplémentaire ou avez des questions, n'hésitez pas !

    Il se peut que votre fournisseur souhaite visiter votre site pour mieux comprendre vos processus et vous aider à prendre la meilleure décision.

    Il se peut qu’on vous conseille de changer votre plan d’origine, mais pas de panique ! Tant que vous collaborez avec un prestataire expérimenté et de confiance, vous pouvez avoir l’assurance qu’il sait quels sont les défis que son produit ou service peut résoudre ou pas.

    Si vous n’êtes pas convaincus, vous pouvez toujours retourner à l’étape de la recherche.

    8. Élaborez votre plan

    Vous avez fini vos recherches et avez pris votre décision. Il est temps d’élaborer votre plan de mise en œuvre ! En principe, votre fournisseur vous épaulera durant cette étape pour la mise en œuvre de votre système. Cependant, il existe quelques autres aspects que vous devrez intégrer à votre plan.

    Vous devriez désormais avoir décidé comment réaffecter votre personnel si vous avez décidé de le faire. Veillez également à prévoir un calendrier de formation afin que les collaborateurs puissent se familiariser avec leur nouvel équipement et/ou poste.

     

    Nous espérons que ces huit étapes vous aideront à trouver la stratégie d’étiquetage la mieux adaptée à votre laboratoire. Si vous souhaitez en savoir plus sur les produits et services proposés par Computype, n’hésitez pas à nous contacter. Nous nous ferons un plaisir de répondre à toutes vos questions, quelle que soit l’étape à laquelle vous vous trouvez actuellement !

    Notre objectif était que vous sachiez tout ce qu’il faut savoir sur l’étiquetage des plaques microtitres, de ce que c’est aux solutions qui s’offrent à vous pour le faire. Nous espérons avoir répondu à vos questions. Si certaines zones d’ombres subsistent, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

    Vous avez des questions concernant les systèmes automatisés d’étiquetage des plaques microtitres de Computype ou sur l’externalisation de l’étiquetage ? Appelez-nous !

    Contactez notre équipe des ventes dès aujourd’hui >

    Rejoignez la discussion

    0 Commentaires

    Dave Harris

    Basé à Chicago dans L’llinois David Harris travaille chez Computype depuis plus de 23 ans, il a occupé différentes positions dans la vente et le management. En tant que vice-président des Grands Comptes, Dave travaille avec des clients à travers le monde pour s’assurer la réalisation d’ objectifs tangibles et consistants. Concentré sur la réduction des coûts, l’efficacité des opérations et l’optimisation des procédés le rôle de Dave est d’aider les clients à avoir le meilleur retour sur leurs investissements en identification automatique. Durant son temps libre Dave aime le golf, regarder des films et se balader avec son chien, Yukon.

    Partenaires de confiance
    EPSON
    ZEBRA
    NiceLabel
    cab

    Computype

     

    © Computype 2020 Tous les droits sont réservés.
    S’il vous plaît voir notre Politique de confidentialité, Utilisation des cookies, Conditions générales
    Sitemap